Passer au contenu

Inondation

En période de veille

Les plans d'eau de Châteauguay font l'objet d'une surveillance accrue du 15 novembre au 15 avril de chaque année. La municipalité reste alors en état de vigilance et maintient ses équipes d'urgence prêtes à intervenir.

La Ville a un comité de mesures d'urgence de la sécurité civile pour lui venir en aide, que ce soit avant, pendant ou après un sinistre, en espérant, bien sûr, que le ciel nous en garde !

Info-rivière Châteauguay 450.698.3333

Les citoyens de Châteauguay peuvent maintenant consulter le site Internet de la firme Hydro-Météo à www.hydrometeo.com afin de se renseigner sur la rivière Châteauguay et sur l'évolution de la situation (glace, crue, etc.)

Prévention et conseils

Il est parfois impossible de contrôler les éléments naturels. La force et la vigueur avec laquelle une rivière peut sortir de son lit dépassent quelquefois notre entendement.

Malgré tout, en se préparant à toutes éventualités, alors même qu'aucun sinistre ne vous menace, vous pourriez vous épargner nombre de problèmes.

Inspection de la maison et du terrain

Il importe d'abord de bien inspecter sa demeure pour s'assurer que tout est en place pour garantir une sécurité maximale.

Voici les éléments qui doivent faire l'objet d'une inspection rigoureuse :

  • fondations
  • fenêtres et ouvertures du sous-sol
  • drainage des toits
  • drain de plancher
  • fosse de retenue
  • pompe élévatoire
  • soupape à clapet
  • drainage du terrain
  • garage au sous-sol

Fondations :
Des fissures observées dans les fondations ou les dalles de béton du sous-sol sont autant de portes d'entrée pour l'eau. Il faut voir à les colmater à l'époxy sans tarder. Si les dommages sont trop importants, il faudra les réparer de l'extérieur. Il serait alors opportun de faire appel à des professionnels.

Fenêtres et ouvertures du sous-sol :
L'eau qui s'accumule autour du bâtiment réussit souvent à s'infiltrer par les fenêtres du sous-sol. Un dégagement de 8 po (200mm) entre le niveau du sol fini et la base de la fenêtre est recommandé. Si un tel dégagement est impossible à obtenir, il faut obligatoirement installer des margelles qui protégeront l'ouverture de la fondation en acheminant l'eau vers le drain de fondation.

Drainage des toits :
Pour les maisons à toit plat, l'eau doit être dirigée vers l'égout pluvial. Pour les toits en pente, l'installation d'une gouttière s'avère essentielle afin d'éloigner rapidement l'eau de la maison. Il est recommandé d'installer une section de gouttière horizontale à l'extrémité de la gouttière ou faire l'acquisition d'un déviateur d'orage pour diriger l'eau qui s'écoule le plus loin possible des fondations.

Drain de plancher :
Tous les sous-sols doivent être munis d'un drain de plancher pour permettre l'évacuation de l'eau qui s'y serait accumulé. On conseille l'installation d'un drain muni d'une grille perforée plutôt que d'un couvercle. Le drain devrait être protégé par un clapet qui assurera une protection supplémentaire contre les refoulements d'égout.

Fosse de retenue :
Aussi appelé bassin de captation. La fosse est un prérequis pour l'installation d'une pompe élévatoire. Il s'agit d'un réservoir qui emmagasine les surplus d'eau avant qu'ils ne soient expulsés vers l'extérieur. Il est possible d'installer une fosse dans les sous-sols qui n'en sont pas encore munis en créant une ouverture dans la dalle de béton. On peut facilement trouver des bassins de captation préfabriqués sur le marché.

Pompe élévatoire :
La pompe élévatoire sert à expulser l'eau accumulée dans la fosse de retenue à l'extérieur de la maison. Une telle pompe doit pouvoir tirer l'eau à au moins 10 pi (3m) de la maison. Elle doit faire l'objet d'un examen régulier et attentionné. À vérifier : l'ajustement du niveau de la flotte, le fonctionnement de la soupape du clapet, l'alimentation électrique, l'état de la colonne de support et sa capacité d'expulsion.

Soupape à clapet :
Elle sert essentiellement à prévenir les retours d'eau dus à des refoulements d'égout. Ainsi, pour éviter les refoulements d'égout, il faut s'assurer qu'il y a un clapet sur ce branchement des éviers, drains de plancher, toilettes et douches du sous-sol. Ces derniers doivent être facilement accessibles pour permettre leur entretien (1 à 2 fois l'an). Il est interdit d'installer un clapet sur la ligne principale.

Drainage du terrain :
Pour évacuer l'eau du terrain, celui-ci doit avoir une pente de 1 % minimum s'éloignant de la maison. De cette manière, l'eau sera acheminée vers la rue et non vers la maison.

Garage au sous-sol :
Pour ne pas que l'eau s'infiltre dans un garage installé en deçà du niveau de la rue, il faut aménager une bordure (dos d'âne), installer un drain à l'extérieur raccordé à l'égout pluvial et un drain à l'intérieur raccordé à l'égout domestique.

En cas de risque d'inondation

Une maison dont les infrastructures sont conformes et en bonne condition demeure la façon la plus sûre de se prémunir contre les infiltrations d'eau.

Cependant, la nature se déploie quelquefois avec une telle virulence qu'il devient difficile d'y faire face. Les risques d'inondation deviennent alors incontournables, malgré des installations impeccables. Il est toutefois possible de limiter les dommages matériels en adoptant des mesures de prévention d'usage.

Ainsi, dès qu'il y a un danger, aussi infime soit-il, d'inondation due à des pluies abondantes ou à cause d'un autre sinistre, il faut voir sans tarder à s'informer auprès des autorités locales sur l'évolution de la crue des eaux et suivre leurs consignes, dont :

-Déménager les biens du sous-sol à l'étage supérieur, à défaut, les ranger sur des tablettes ;

-Mettre en lieu sûr, herbicides, insecticides, solvants et tous produits dangereux qui, mêlés à l'eau, peuvent constituer un danger pour la sécurité et la santé des résidents ;

-Éviter toute surconsommation d'eau. Le système d'égout est déjà sollicité à plein, inutile de lui imposer une charge supplémentaire : ne vous servez pas du lave-vaisselle et de la laveuse à linge, ne faites pas couler d'eau dans la baignoire et les éviers, ne tirez pas sur la chasse d'eau et coupez l'alimentation en eau dès que la situation s'aggrave.

-Couper l'alimentation en électricité. Si le panneau est au sous-sol et que de l'eau a déjà envahi les lieux, ATTENTION ! IL Y A DANGER D'ÉLECTROCUTION ! Communiquez avec Hydro-Québec pour de l'assistance.

-Veiller à suivre les consignes de votre fournisseur, quant aux appareils de chauffage. Il serait prévoyant de les consulter dès aujourd'hui afin de savoir quels gestes poser lorsqu'il y a infiltration d'eau.

-Prévoir un endroit pour se réfugier au cas où la situation venait à l'exiger.

-Avoir ses papiers d'assurance sous la main.

La maison est inondée !

Quand les choses en arrivent là, le plus important est d'assurer sa sécurité et celle des siens. Alors n'attendez pas que les routes soient devenues impraticables pour quitter votre résidence. Lorsque vous prenez la route, soyez prudent et n'oubliez pas que si votre moteur cale, il vaut mieux sauver votre vie que de tenter de sauver votre véhicule.

La meilleure chose à faire est d'observer à la lettre les instructions des autorités locales. Si l'évacuation est demandée, s'y résigner sans délai et se réfugier dans un endroit sûr. La Ville prendra en charge les citoyens qui n'ont pas trouvé refuge.

N'oubliez surtout pas d'apporter votre équipement de survie qui aura déjà été préparé au préalable. Ce équipement comportera :

  • Carte d'assurance-maladie.
  • Cartes de crédit et de débit.
  • Permis de conduire.
  • Vêtements chauds et bottes / couvre-chaussures.
  • Vêtements de rechange.
  • Médicaments et prescription.
  • Articles de toilette.
  • Articles pour bébés / enfants (couches, biberon, sucette, jouet, etc.)
  • Couvertures chaudes.
  • Radio transistor et piles.
  • Nourriture si nécessaire.
  • Carnet d'adresses.
  • Lampe de poche et piles.
  • Animaux domestiques.
  • Jeux de société / cartes.
  • Bougies, allumettes à l'épreuve de l'eau.

Informez les autorités municipales de l'endroit où vous vous réfugiez. Il faut veiller à vous enregistrer auprès de celles-ci pour qu'elles puissent vous rejoindre facilement.

En cas de problèmes de santé causés par les infiltrations, vous pouvez communiquer, 24 heures par jour, avec le service d'Info-santé du CLSC de Châteauguay au 450.699.3333.

Communiquez avec l'assureur le plus rapidement possible. Gardez les factures d'hébergement, nourriture, etc. pour réclamations auprès de celui-ci.

Retour au domicile

Regagner son logis au plus vite, voilà le souhait le plus cher des sinistrés. Pourtant, la prudence est de rigueur. Il faut impérativement faire investiguer la maison par un maître électricien afin de déterminer si les lieux sont sécuritaires.

De plus, avant d'obtenir la permission de retourner vivre à sa résidence, il faut s'assurer que, a) l'eau y soit potable on doit considérer qu'elle ne l'est pas, à moins d'avis contraire de la municipalité ; b) l'électricité puisse être rétablie ; c) le système de chauffage remis en marche ; d) les installations sanitaires sont fonctionnelles.

Précautions à suivre

S'il y a eu infiltration d'eau dans votre résidence, cette eau est potentiellement contaminée par les égouts. Vous devez prendre les précautions suivantes.

Avant d'effectuer tous travaux dans la maison, il est très important de porter des gants de caoutchouc afin d'éviter tout contact avec l'eau et les matériaux souillés puis de se stériliser les mains car les risques d'infection sont grands. Même après que les surfaces soient sèches, elles peuvent contenir des bactéries et causer des infections. Éloignez les enfants de la zone contaminée.

Jetez tous les aliments qui auraient été en contact avec les eaux d'égouts, les bouteilles contenant de la boisson et les aliments en bocaux, y compris les conserves faites à la maison. Toutes les boîtes de conserve qui ne sont pas endommagées doivent être lavées et désinfectées.

Jetez tous les médicaments, produits de beauté et autres articles de toilette ayant été en contact avec les eaux d'égouts.

Enlevez tous les matériaux trempés et jetez les tapis, les moquettes, les matelas, les sommiers, les oreillers, les jouets en tissu et les meubles dont le rembourrage est trempé. Ces articles ne peuvent pas être nettoyés à fond ni séchés rapidement, ni nettoyés à sec.

Changez l'isolant à l'intérieur du chauffe-eau, du réfrigérateur et du congélateur s'ils ont été mouillés.

Si vous avez des problèmes de santé, consultez sans tarder votre médecin

Les citoyens éprouvant des réactions physiques ou psychologiques se traduisant par de l'insomnie ou de l'anxiété peuvent s'adresser au service Info-santé CLSC au 450.699.3333. Ce service fonctionne 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Nettoyage

Tout d'abord, il est important de nettoyer au préalable toutes les surfaces, les cavités intérieures et les structures mouillées avec de l'eau savonneuse.

Une fois cette opération terminée, désinfectez les surfaces avec une solution d'eau de javel (1/2 tasse d'eau de javel concentrée 5 % dans 2 gallons d'eau), en vous assurant de bien aérer l'endroit.

Rincez et nettoyez tous les planchers. S'il y a sous-plancher, s'assurer que l'eau a été évacuée. Lavez sous le sous-plancher. Asséchez à fond rapidement et vérifiez la présence de moisissures. Attendre que tout soit bien sec avant de refermer les cavités.

Vérifiez les murs jusqu'à 50 centimètres (20 po) au-dessus du niveau atteint par l'eau. Jetez la laine isolante mouillée car elle ne sera plus jamais un bon isolant et elle peut favoriser la croissance des moissisures.

Aérez ou déshumidifiez la maison pour ramener le taux d'humidité à la normale. En hiver ce taux devrait se situer entre 40% - 50% et ne devrait pas dépasser 60%.

Il est crucial de ne pas négliger l'importance de la désinfection. On ne saurait trop mettre en garde la population contre les risques de contamination. Il est nécessaire de rester vigilant puisque les champignons risquent de se former quelques mois plus tard.

Faire appel à l'expertise d'une entreprise spécialisée en désinfection constitue une démarche fort recommandable.

La cour devra aussi faire l'objet d'un nettoyage en règle. Il faudra la débarrasser de tous les déchets et les détritus susceptibles d'attirer la vermine et de favoriser le développement des mouches. La désinfection des lieux contaminés est de toute première importance.

Lorsque vous videz progressivement le sous-sol à l'aide de pompes, veuillez être extrêmement prudent pour éviter de vous asphyxier, de vous électrocuter ou de mettre le feu.

Attention à l'utilisation de pompes à essence ou au propane ! Elles peuvent être une source d'intoxication au monoxyde de carbone, ce qui peut causer des effets variés allant du mal de tête jusqu'au coma et à la mort.

Rappelons que les gaz asphyxiants sont inodores, incolores et indolores. Il vaut mieux s'assurer que ces appareils sont placés à l'extérieur.

Si vous ou quelqu'un de votre entourage ressentez le moindre malaise, arrêtez le fonctionnement de votre pompe et consultez un médecin immédiatement.

Le dossier assurances

Lorsque vous aurez communiqué avec votre assureur et que vous l'aurez informé des dommages matériels que vous avez subis, celui-ci pourra procéder au traitement de votre réclamation. Cependant et afin de faciliter le traitement de celle-ci, il fortement conseillé de :

-Conserver les objets endommagés s'ils ne présentent pas de danger.

-Dresser une liste des objets endommagés incluant leur description, le numéro de série des appareils électroménagers ou électroniques, la date d'achat, le coût de remplacement si votre contrat inclut la valeur à neuf.

-Prendre des photographies de ces objets endommagés sans oublier également les dommages causés à la structure même de la maison.

-Regrouper les factures des biens que vous avez acquis avant le sinistre de même que les factures de réparation et de rénovation. Retracez aussi les reçus d'hébergement et de restauration que vous avez accumulés pendant votre évacuation si tel a été le cas.

-En ce qui a trait aux travaux de réparation, de restauration ou de rénovation que vous aurez à faire après le sinistre, assurez-vous de les confier à un entrepreneur licencié. Vous pouvez demander conseil à votre assureur et communiquer avec la Régie du bâtiment ou la Chambre de commerce et d'industrie de Châteauguay pour vous aider à recruter un entrepreneur digne de confiance. Il vous faudra également obtenir un permis avant de procéder à tous travaux. Vous n'aurez alors qu'à vous adresser au Service des permis pour obtenir de plus amples renseignements.

Numéros utiles en cas d'urgence

 

Urgence : 9-1-1
Police : 450.698.1331
Sécurité-incendie : 3214
Édifice de la Mairie : 450.698.3000
Service des permis : 450.698.3260
Service des travaux publics : 450.698.3150
Bureau d'assurance du Canada : 514.288.6015
Centre hospitalier Anna-Laberge : 450.699.2425
CLSC et Info-Santé (24 h par jour) : 450.699.3333
Corporation des maîtres électriciens du Québec : 514.738.2184
Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec : 1.800.465.2668
Environnement Canada : 514.283.3010
État des routes : 514.284.2363
Gaz métropolitain : 514.598.3222
Senteur de gaz : 514.598.3111
Hydro-Québec : 1.800.790.2424
Ordre des architectes : 1.800.599.6168
Société canadienne d'hypothèque et de logement : 514.283.2222

Dernière mise à jour: 2015-06-12 09:02