Passer au contenu
Bris d'aqueduc au 35, rue Paré

L’église St. Andrew’s

Mercredi, 2 août, 2017
L’église St. Andrew’s

La communauté anglophone commence à s’installer à l’embouchure de la rivière Châteauguay vers 1830. Au départ, un prédicateur laïc du nom de Charles Forest visite les habitants et fait la lecture des Saintes Écritures. En 1832, le ministre Alexander Gale, un révérend presbytérien de Lachine, tient les rencontres dans les résidences de certains colons. À cette époque, les communautés de Beauharnois et Châteauguay font partie de la même charge pastorale. De 1833 à 1840, le révérend Walter Roach assure les services réguliers dans la demeure de James Lang, située au 62, boulevard Salaberry Sud. 22 familles, comptant 59 enfants, constituent alors la communauté de St. Andrew’s.

Dernière mise à jour: 2017-08-02 15:18

Publication

  • Par son tempérament et son implication, Jean-Pierre Houde, bien que brièvement membre de la communauté châteauguoise, a marqué la mémoire collective. Plusieurs hommages ont été faits en son...

  • En 25 ans, il a écrit en moyenne deux ouvrages et plusieurs articles par année, pour lesquels il a effectué d'innombrables recherches. Bien que sa santé fragile l'ait ralenti, Raymond Laberge ne s...

  • FICHE D’INFORMATION :

    Le patrimoine des Sœurs Grises à Châteauguay

    La croix sur la butte

    En 1832, au moment où sévit l’épidémie de choléra à Châteauguay,...