Passer au contenu

Centre écologique Fernand-Seguin : Arrachage du nerprun par Nature-Action Québec

C’est aujourd’hui que commence au centre écologique Fernand-Seguin l’arrachage du nerprun;  un arbuste exotique envahissant qui prend de plus en plus de place et qui nuit à la biodiversité et aux espèces indigènes, dont l’aubépine ergot-de-coq et l’aubépine suborbiculaire, espèces végétales emblématiques du Centre écologique.

Travaillant en collaboration avec Héritage Saint-Bernard, l’équipe de Nature-Action Québec, organisme instigateur du projet, sera sur place dans les prochains jours pour procéder au contrôle de l’arbuste nuisible. Pour l’occasion, le maire Pierre-Paul Routhier et les conseillers Mike Gendron et Barry Doyle étaient présents au chalet du parc Fernand-Seguin pour prendre part aux opérations et saluer l’initiative, qui est subventionnée par la Ville pour un montant de 20 550 $.

« Ce projet cadre parfaitement avec l’engagement du Conseil à protéger l’intégrité du centre écologique Fernand-Seguin, qu’on souhaite préserver à tous les égards; tant au niveau de sa surface, de sa biodiversité que de son empreinte québécoise. », a mentionné le maire lors de sa visite.

Le centre écologique Fernand-Seguin est un écoterritoire qui joue un grand rôle de gardien pour la conservation des habitats naturels, de la flore et de la faune. C’est dans des espaces comme celui-ci que l’on peut mieux préserver l’intégrité de la biodiversité. Différentes méthodes peuvent être utilisées pour le contrôle ou l’éradication des espèces végétales exotiques envahissantes comme le nerprun, telles que la coupe des tiges jumelée à l’encapsulation des souches, l’arrachage, l’essouchage des plants, etc.

L’objectif de Nature-Action Québec est de procéder à l’arrachage ou la coupe d’entre 400 et 500 plants de nerprun. Les plants coupés seront par la suite encapsulés pour éviter la production de nouvelles tiges. Ces travaux sont physiquement  très exigeants, et ils doivent être réalisés par des professionnels. Des plantations d’arbustes sont toutefois prévues l’année prochaine et la contribution de citoyens bénévoles qui désirent participer à l’initiative sera sollicitée pour cette activité.

Pour plus d’information à propos du Nerprun et des trucs pour éviter sa propagation, visitez le site web de Nature-Action au www.nature-action.qc.ca/site/publications/nerprun_bourdaine.

Sur la photo (en couverture) :
De gauche à droite : Mike Gendron, conseiller municipal, Alexandrine Larson-Dupuis , biologiste chez Nature-Action Québec, Marc Delage, chargé de projets chez Nature-Action Québec, Anne-Marie Robichaud, chargée de projets chez Nature-Action Québec, Pierre-Paul Routhier, maire de Châteauguay, Dominic Gendron, coordonnateur à la protection et à l’aménagement du territoire à Héritage Saint-Bernard et Barry Doyle, conseiller municipal.

 

Le maire de Châteauguay, Monsieur Pierre-Paul Routhier en pleine action d'arrachage du nerprun, en compagnie d'Alexandrine Larson-Dupuis, biologiste chez Nature-Action Québec. 

  

Dernière mise à jour: 2019-07-31 14:54