Passer au contenu

Châteauguay n'ira pas de l'avant avec le projet de réfection de la passerelle du parc Joseph-Allard

Lundi, 18 février, 2019

Châteauguay, le 18 février 2019 – Après avoir réévalué les coûts de reconstruction de la grande passerelle du parc Joseph-Allard, la Ville de Châteauguay ne pourra pas aller de l’avant avec ce projet, pour lequel une aide financière avait été annoncée en août dernier.

En effet, Héritage Saint-Bernard avait reçu la confirmation d’une subvention de l’ordre de 285 416 $, octroyée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (auparavant appelé ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport), ce qui portait l’investissement à faire par la Ville à un montant équivalent pour atteindre le coût total du projet estimé à 570 000 $.

Cependant, la dernière soumission obtenue en décembre 2018 vient augmenter substantiellement l’apport que la Ville doit faire par rapport aux premières estimations de 2015. En effet, l’estimation des coûts de réalisation a augmenté considérablement depuis les trois dernières années, et, en ajoutant les frais pour les plans et devis, la demande de permis au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ainsi que pour la surveillance de chantier, le montant que doit investir la Ville s’en trouve doublé par rapport à ce qui avait été initialement prévu et s’élève maintenant à plus de 542 000 $.

Considérant ces nouvelles informations, le conseil municipal a dû prendre la décision de ne pas aller de l’avant avec la reconstruction.

La passerelle en question, construite en 2000 à partir de poteaux d’Hydro-Québec recyclés à la suite du verglas de 1998, demeurera donc condamnée étant donné son état ne permettant pas d’assurer la sécurité de ses utilisateurs. Ses 700 pieds de long traversent un marécage du territoire du ruisseau Saint-Jean en faisant le pont entre les rives du lac Saint-Louis et le sentier multifonctionnel menant au Parc de la Commune.

Dernière mise à jour: 2019-02-21 11:23

Publication