Passer au contenu

Sylvie Adams - Trajectoires Éparses

Mercredi, 2 septembre, 2015 (Toute la journée)
peinture de Sylvie Adams

Sylvie Adams conçoit ses tableaux en s’interrogeant sur le paradoxe de la performance dans notre culture nord-américaine. Bien qu’essentielle pour la survie, la performance demande d’atteindre des objectifs toujours plus difficiles, allant même jusqu’à nous rendre malades.

La performance est vécue ici comme une trajectoire rectiligne dont il faut absolument réaliser le cheminement sans faillir. Ses oeuvres proposent une autre façon de voir. La vie n’est pas une succession linéaire, mais une série d’accidents, de trajectoires éparses et d’événements soudains.

L’esthétisme des tableaux explore ces notions et les traduit en taches de couleurs, en transitions brutales ou lisses. La dualité du noir et blanc exprime le paradoxe de la performance, tandis que les tons et les variations de gris nous transportent vers un lieu de transition, un passage.

La qualité évocatrice de l’abstraction est utilisée pour explorer les émotions contradictoires d’une personne. Les couleurs violentes et les éclaboussures de peinture sont une traduction de la souffrance vécue, de la physicalité et de la présence du corps. Les tracés irréguliers et les formes géométriques introduites dans certaines toiles soulignent également ces trajectoires éparses. La confrontation entre les formes régulières et l’impression de chaos que dégage l’abstraction lyrique évoquent, ici encore, le paradoxe de la performance.

L’exposition sera présentée du 2 septembre au 2 octobre 2015

Vernissage : mercredi 2 septembre 2015 à 19 h

Centre culturel Vanier : 15, boul. Maple, Châteauguay; Info 450.698.3100

HEURES D’OUVERTURE

Lundi et mardi 8 h 30 à 20 h

Mercredi et jeudi 8 h 30 à 18 h

Vendredi 8 h 30 à 17 h

Samedi 12 h à 17 h

Dernière mise à jour: 2015-08-20 08:37