Passer au contenu
Accueil

Histoire

Contenu sur l'histoire du Châteauguay

Raymond Laberge

Mardi, 12 novembre, 2019

En 25 ans, il a écrit en moyenne deux ouvrages et plusieurs articles par année, pour lesquels il a effectué d'innombrables recherches. Bien que sa santé fragile l'ait ralenti, Raymond Laberge ne s'est jamais laissé abattre, jusqu'à son décès en 2017. Son legs pour l'histoire de la région lui permet maintenant de faire partie lui-même de la famille des Grands Châteauguois.

Jean-Pierre Houde

Mardi, 12 novembre, 2019

Par son tempérament et son implication, Jean-Pierre Houde, bien que brièvement membre de la communauté châteauguoise, a marqué la mémoire collective. Plusieurs hommages ont été faits en son honneur, que ce soit dans les journaux locaux et nationaux ou encore dans le cadre de différents événements culturels régionaux.

Le patrimoine des Soeurs Grises à Châteauguay

Mercredi, 20 février, 2019

FICHE D’INFORMATION :

Le patrimoine des Sœurs Grises à Châteauguay

La croix sur la butte

En 1832, au moment où sévit l’épidémie de choléra à Châteauguay, le curé de Châteauguay Pierre Grenier fait ériger une croix rouge sur la butte afin de conjurer le fléau. La maladie se résorbe. Pendant 20 ans, la population y vient en pèlerinage.

En 1854, Sœur Deschamps fait remplacer la croix par une rotonde de 18 pieds, soit un bâtiment de plan circulaire, avec un crucifix au centre. 

Le moulin de l’île Chèvrefils

Vendredi, 24 novembre, 2017
Le moulin de l’île Chèvrefils

En février 1765, après l’acquisition de la seigneurie de Châteauguay par les Soeurs grises, un second moulin est construit à environ 4 kilomètres du manoir aujourd’hui connu sous le nom du Manoir D’Youville. Une digue de 400 pieds de large (120 m) et un canal de 280 pieds de long (85 m) servant à amener l’eau au moulin sont également érigés au même moment. Le projet s’échelonne sur quatre ans et se termine en 1769.

L’église St. Andrew’s

Mercredi, 2 août, 2017
L’église St. Andrew’s

La communauté anglophone commence à s’installer à l’embouchure de la rivière Châteauguay vers 1830. Au départ, un prédicateur laïc du nom de Charles Forest visite les habitants et fait la lecture des Saintes Écritures. En 1832, le ministre Alexander Gale, un révérend presbytérien de Lachine, tient les rencontres dans les résidences de certains colons. À cette époque, les communautés de Beauharnois et Châteauguay font partie de la même charge pastorale.

La Maison Gravel

Mardi, 24 janvier, 2017
La Maison Gravel

Sise sur le domaine LePailleur, la demeure que nous nommons aujourd’hui Maison Gravel a été construite par Catherine LePailleur, fille du notaire François-Georges LePailleur. C’est au tout début de 1842 que Catherine, sur le point de se marier avec le marchand Jean Richard Houle, fait débuter la construction de la maison par les menuisiers Antoine Desparois dits Champagne, père et fils, et le maçon Louis Archambault de la Paroisse de Sainte-Philomène.

Lucille Desparois (Tante Lucille)

Lundi, 23 janvier, 2017
Lucille Desparois (Tante Lucille)

Fille de forgeron née le 15 mars 1909, Lucille Desparois est une importante figure de la littérature québécoise, grandement reconnue comme écrivaine jeunesse. Personnalité marquante de l’histoire locale de Châteauguay, c’est avec tendresse qu’on la surnommait « la mère de tous les enfants du monde ». Bien connue sous le nom de Tante Lucille, sa longue carrière aura nourri l’enfance d’innombrables Québécois.

Charles Le Moyne

Mercredi, 20 avril, 2016
Charles Le Moyne

Propriétaire de la seigneurie de Châteauguay au 17e siècle, Charles Le Moyne naît à Dieppe, en Normandie, le 2 août 1626. À l’âge de 15 ans, il s’embarque pour la Nouvelle-France et travaille pour les Jésuites en Huronie, où il apprend les langues huronnes et algonquines.

Annie L. Jack

Jeudi, 10 septembre, 2015
Annie L. Jack

Vers 1858, Annie s’établit à Châteauguay Bassin où elle obtient un poste d’institutrice. Elle fait la rencontre de Robert Jack, un fruiticulteur d’origine écossaise, avec qui elle se marie le 13 juin 1860 en l’église épiscopale d’Edwardstown (église anglicane St-Matthews de Saint-Chrysostome).

Le moulin à vent

Vendredi, 24 juillet, 2015
Le moulin à vent

Assis sur les berges du fleuve Saint-Laurent depuis plus de trois siècles, la tour du moulin à vent de Châteauguay est le plus ancien moulin de la rive sud du Saint-Laurent entre la frontière américaine et la Gaspésie.